Posh




Un nouvel atelier à Cis’art, une velléité récente de voyager, des collab’ inédites ou avec d’anciens partenaires de jeux (TN, crew SOUK…) : la décennie à venir s’annonce riche en fructueux projets. Cela valait bien une petite rétrospective. La prochaine exposition de Posh one reposera en effet sur les productions de 2019, réinterprétées à l’aune d’une contrainte spatiale liée au passage des murs aux toiles.  Au début, il y a un graffeur en herbe, la tête débordant d’imagination. Posh one fait ensuite ses armes en côtoyant notamment la Truskool. À l’instar de ses pérégrinations artistiques, cette expérience lui permet d’affirmer - et d’assumer - son style. Ses styles.  Sa pratique tend vers plus de spontanéité et de liberté. Ses mains suivent davantage son instinct. Il éprouve, tente, détruit, repasse, ressasse... Alors, inévitablement, certaines oeuvres trépassent. Autodidacte, il s’essaie à la sculpture, reconnaissant, comme il se concentrera désormais davantage aux toiles afin qu’y jaillisse un art urbain en perpétuelle maturation. S’inspirant notamment de Mode 2, les emprunts multiples nourrissent sa créativité. […]
︎ Posh.one



Photos d’archives


Sélection des photographies, argentiques et numériques, de peintures urbaines de l’artiste. Les images sont extraites de notre page dédiées aux archives du graffiti et street art Toulousain. Photographies : V. Bennes & B. Sécretin.


︎ Découvrir la page dédiée aux archives de cet artiste



Pièces originales


Pièces réaliées par l’artiste, appartenants à la collection permanente de la fondation.


︎ Découvrir la collection permanente complète



Dessins


Sketches, croquis, dessins préparatoires ou finis par l’artiste.




Multiples


Merch, impressions et autres pièces éditées en multiples et réalisées par ou en collaboration avec l’artiste.




Ouvrages


Tous les livres et parutions de la collection permanente, dédiées ou mentionnant l’artiste.




Liens externes


︎ Site web

︎ Instagram.com/mrposhone/



Autres artistes :